fbpx

De la réalité chacun se fait son idée. Dans les discours scientifique et politique, au quotidien, nous renvoyons en dernière instance au référent suprême : le réel.

Mais où est donc ce réel ? Et surtout, existe-t-il réellement ?

« De toutes les illusions, la plus périlleuse consiste à penser qu’il n’existe qu’une seule réalité. En fait, ce qui existe, ce sont différentes versions de la réalité, dont certaines peuvent être contradictoires et qui sont toutes l’effet de la communication et non le reflet de vérités objectives et éternelles. » La réalité n’est donc, selon Paul Watzlawick, que la résultante des compromis, détours et aveuglements réciproques, à travers quoi passe l’information : la somme des confusions, désinformations et communications qui surgissent entre êtres parlants, et dont l’auteur donne un vaste éventail d’illustrations – situations tirées d’oeuvres littéraires, mots d’esprit, vie politique internationale, traductions, psychologie des masses, psychothérapie, espionnage, communications avec les animaux, communication (éventuelle celle-ci) avec les extra-terrestres…

Paul Watzlawick (1921-2007) : Thérapeute au MRI de Palo-Alto et professeur à l’université de Stanford, il fut l’une des figures majeures du courant constructiviste.