fbpx
  • 🌟 Star Wars 9 : Mon Clap de fin 💛

    🌟 Star Wars 9 : Mon Clap de fin 💛

    Le 18 décembre 2019 sortira le neuvième épisode de la saga Star Wars, dernier opus de la trilogie initiée en 2015.

     

    Il faut croire que j’ai pris un peu d’avance pour ressortir de mon propre « cinéma intérieur ».

     

    En numérologie on dit que le 9 est le symbole de l’idéal, du savoir, du spirituel, de l’altruisme, du dévouement, de la sensibilité, de la compassion, de la générosité mais aussi du repli, du manque de sociabilité, de la timidité et de l’austérité.

     

    On lit aussi parfois que le nombre 9 est un nombre rond qui est dans la douceur et l’harmonie…

     

    En ce qui me concerne les 9 derniers mois ont été un peu tout ça à la fois mais surtout déroutants, intenses, puissants. Des mois parfois « à fleur de peau » … Un peu comme une grossesse finalement si ce n’est que j’ai pris un peu moins de kilos 😁

     

    Des mois au cours desquels j’ai pu ressentir à certains moments une certaine lutte intérieure, beaucoup de questionnements suivis d’analyse…  et des mois au cours desquels j’ai ressenti la nécessité de rouvrir certains « vieux dossiers » que je pensais pourtant bien ficelés…

     

    Comme je suis courageuse et déterminée 😁 j’ai décidé de les rouvrir… en me faisant accompagner.

     

    Oui, bien sûr, pour celles et ceux qui en douteraient les coachs, les thérapeutes, les psychologues sont des humains comme les autres qui ont aussi parfois besoin de se faire aider 😁

     

    Mois après mois, séance après séance je me souviens être passée par toutes les étapes du processus de changement.

     

    Les coachs connaissent très bien « les différentes étapes du changement » ! Lorsqu’on étudie le graphique en formation les étapes paraissent simples, claires et logiques… Lorsqu’on les vit au quotidien elles sont souvent beaucoup moins confortables… Et pourtant rien de tel que d’accepter de vivre l’expérience en conscience pour la traverser.

     

    Alors pourquoi « Star Wars » ? Parce que j’ai eu à certains moments l’impression de me retrouver dans un épisode de Star Wars, me retrouvant tour à tour dans la peau de Luke Skywalker, Dark Vador, Maître Yoda ou même Chewbacca (même s’il ne parle pas dans le film, je trouve qu’il y a toute sa place), parfois inquiète ne sachant pas à quel moment la lumière triomphera à nouveau de l’ombre, parfois heureuse de constater qu’une bataille avait été gagnée !

     

    Luttes, combats… mais aussi profondeur dans l’expérience, prises de consciences, célébrations, faisaient partie du décor et de mon cinéma intérieur.

     

    Puis au fil des mois, je prenais conscience qu’une lumière différente prenait de plus en plus de place.

    “There is a crack in everything that’s how the light gets in” chantait Leonard Cohen.

    Jusqu’au jour où on comprend l’intrigue du scenario différemment, on en fait une lecture différente et on lâche prise.

    L’écran redevient noir, la lumière s’allume, le film et la musique s’arrêtent.

    Et ça fait du bien !

     

    Après avoir été tenue en haleine parfois durant plusieurs mois… on souffle enfin… on se pose. On remet au placard les costumes des personnages et on redevient soi-même (« ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre » comme l’écrivait Verlaine).

    Certains acteurs/actrices évoquent parfois ce sas nécessaire après être entré dans la peau d’un personnage pour le tournage d’un film.

     

    Et comme toujours ce qui est important lorsque l’on accepte d’entrer dans cette profondeur des choses, c’est qu’on en ressort grandi. Jamais de possibilité de retour en arrière. Ce qui a été éclairé, conscientisé, le reste. Ensuite, bien évidemment, chacun est libre de choisir ce qu’il souhaite faire de ces éclairages.

     

    Au fil des années et de mes propres cycles j’ai appris à m’écouter, à comprendre de plus en plus clairement ce qui se joue dans ma vie personnelle, familiale, professionnelle, amicale. J’ai identifié quelles peurs, quels événements, quelles croyances m’empêchaient d’être moi-même…

     

    J’ai appris à écouter mon coeur, à communiquer de façon plus authentique, parfois à me taire, à définir plus clairement ce qui est important pour moi dans ma vie, ce qui lui donne du sens…

     

    J’ai appris à lâcher-prise sur les choses que je ne peux pas contrôler et à faire des choix en conscience.

     

    Et surtout au fil des années et du travail effectué sur moi-même j’ai vraiment le sentiment de retrouver la joie… pas une joie de « surface », vous savez celle qu’on utilise parfois comme un « paravent » pour cacher autre chose… mais une joie plus posée, plus tranquille, plus profonde, plus puissante et authentique… une joie que j’avais sans doute perdue à un moment donné au cours de ma vie.

     

    Ce sont des périodes où tout bouge à l’intérieur comme à l’extérieur de nous. Certaines relations basées sur « l’ancien nous » se distendent, d’autres qui correspondent à ce que nous sommes devenus se nouent et tout cela est tellement naturel si l’on choisit de baser sa vie sur l’authenticité et le mouvement de la vie.

     

    Ce que je retiens également de ces 9 mois ce sont les bienfaits (non seulement pour moi-même mais aussi pour mon couple et mon noyau familial) occasionnés par le fait d’avoir pris de ce temps de pause pour revenir au cœur de qui je suis réellement.

    Se sentir soutenue et acceptée dans ces périodes de turbulences est une grande chance. Je lisais récemment

    « Nul ne peut porter la peine de l’autre mais marcher à ses côtés est toujours possible ».

     

    9 mois pour me poser, pour respirer, retrouver un « Nouveau Souffle » 😁 pour me laisser inspirer et retrouver une vision plus claire de la vie et de ma vie.

     

    En effet dans un monde extérieur qui est lui aussi de plus en plus intense, parfois confus, qui nous stimule sans cesse, nous bombarde d’images, d’idées, de concepts, un monde qui s’apparente parfois à une bataille entre « l’empire et la rébellion » pour en revenir à Star Wars… prendre du temps pour revenir à l’intérieur me paraît essentiel pour développer une perception plus fine des choses et apprendre à voir au-delà des apparences…. Mais cela fera sans doute l’objet d’une autre « bise inspirante »…

     

    Si vous ressentez le besoin de prendre ce temps pour vous-même, pour déposer vos armes et choisir votre « cinéma intérieur », rencontrons-nous pour en parler.

     

    Sylvie Mann-Moulédous

    Life-coach, hypno-praticienne

    Pour les personnes qui désirent retrouver un Nouveau Souffle dans leur vie et vivre une vie plus libre et apaisée

    www.vivre-mieux.nc

    mob 77 20 75

    Pour programmer une séance découverte avec moi :

    Séance découverte

     

    Répondre →

Répondre

Annuler la réponse