fbpx
  • Vivre une vie inspirée

    Vivre une vie inspirée

    Nous arrivons tous en ce monde dans un premier souffle, une première inspiration suivie d’une première expiration et nous voilà déjà pris dans notre cycle de vie.

    Souvent les premiers mois, les premières années nous demeurons dans cet état naturel d’inspiration, d’expiration, d’ouverture au monde, de découverte, de spontanéité, de joie.

    Il suffit de voir de quelle façon les enfants ont cette capacité naturelle à demeurer dans l’instant présent, sans peurs, sans croyances sur eux-mêmes ou les autres, avec ces yeux qui pétillent de lumière et de joie, ils « sont » tout simplement QUI ILS SONT.

     

    Puis nous grandissons au sein d’une famille qui a sa propre histoire, ses difficultés, ses drames, ses traumatismes, ses règles, ses croyances, sa vision du monde et peu à peu notre enfant libre et spontané entre dans un moule, dans des conditionnements, se forge une personnalité en s’adaptant plus ou moins bien à son environnement. Et la respiration devient moins fluide jusqu’à en arriver parfois à être essoufflée, étouffée.

    C’est l’histoire assez banale du chemin de vie d’un bon nombre d’humains.

    Bien sûr on peut poursuivre ce chemin de cette façon là pendant un certain nombre d’années sans se poser de questions, en pilote automatique, en restant dans cette routine, dans ce moule mais force est de constater que notre enfant libre, inspiré et spontané (surtout quand on l’a pas mal oublié) nous rattrape souvent assez naturellement et nous invite à nous poser.

    Il s’agit de tous ces moments de transitions dans nos vies où nous perdons le sens de notre existence, où nous ressentons une grisaille intérieure, une absence de motivation qui peut conduire à une dépression, à une maladie ou encore ces moments où nous reproduisons encore et encore les mêmes schémas destructeurs.

    Alors bien sûr nous avons toujours le choix, entendre son appel ou au contraire ne pas l’entendre, ne pas le prendre au sérieux et se dire « il y a pire que moi, je n’ai pas à me plaindre ». Bien sûr ce raisonnement est un mécanisme de défense qui se met en place pour nous éviter d’affronter l’inconnu et qui conduit à terme à faire du surplace, générant de la frustration, de la colère et une baisse d’estime et de confiance en soi. Même si c’est inconfortable c’est souvent plus rassurant de rester dans le connu, dans les habitudes.

    Il s’agit alors d’accueillir au présent cette partie de nous qui a peur, qui doute de ses capacités et de la rassurer.

     

    Je ne sais pas ce que signifie pour vous « vivre une vie inspirée » ?

    Pour moi « vivre une vie inspirée » et retrouver un nouveau souffle signifie vivre de plus en plus libre à partir de ce qui vibre en moi, de ce qui me met en joie, de ce qui me porte.

    Vivre une vie inspirée signifie me reconnecter à mon unicité, à mon cœur, à mes valeurs, à ce qui m’anime, redevenir en quelque sorte comme un petit enfant mais avec ma conscience d’adulte.

    C’est un formidable chemin de retour à soi, comme des retrouvailles. Un chemin d’amour et d’apaisement, une façon de retrouver cette étincelle divine qui est en nous depuis le départ et de se souvenir de qui nous sommes vraiment.

     

    Rien de magique dans tout cela, c’est un processus, un engagement conscient et probablement le plus beau cadeau que nous puissions nous faire afin de retrouver notre propre pouvoir créateur.

     

    Si cette aventure vous tente et que vous souhaitez vous faire accompagner sur un bout de chemin, rencontrons-nous pour en parler.

     

    With love,

     

    Sylvie Mann-Moulédous

    www.vivre-mieux.nc

    s.mann@lagoon.nc

    mob : 77 20 75

    Répondre →

Répondre

Annuler la réponse