• Quand la beauté nous… transforme….

    DSC00288

    Je suis très réceptive à la beauté des choses.

    Petite déjà, je m’installais dans le jardin de mes parents et je regardais défiler les nuages… parfois j’y voyais des formes particulières… j’avais déjà une certaine capacité à créer de l’extra-ordinaire avec de l’ordinaire.

    Plus tard, j’ai eu la chance de souvent voyager, de découvrir d’autres cultures, d’autres pays, de côtoyer des artistes, des musiciens…

    D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire, chanter, apprendre, me connecter aux choses, aux êtres…

    Je viens de terminer le livre de Charles Pépin « Quand la beauté nous sauve« … La beauté est bien évidemment très subjective… Nous avons tous notre vision de la beauté, nos propres ressentis, une façon très personnelle d’entrer en contact avec elle, de se connecter à elle… J’ai néanmoins été touchée par la façon dont il relie dans son livre nos émotions esthétiques à notre quête personnelle de sens, à notre harmonie interne, à notre désir de nous sentir vivant, présent à nous-même, à notre capacité de retrouver grâce à la beauté une liberté de jugement.

    Charles Pépin écrit : « le plaisir que la beauté nous donne n’est jamais superficiel : elle nous aide à mieux nous connaître, à oser être ce que nous sommes, à accueillir le mystère de l’existence ».

    Les parallèles que l’on peut faire tout au long de son livre avec le travail effectué en hypnose m’ont semblé intéressants.

    En effet, lorsqu’une personne se replonge durant une séance d’hypnose dans un souvenir agréable, un souvenir qui lui permet de ressentir de plus en plus de bien être… il arrive souvent qu’elle soit transportée par la beauté d’un paysage, par ses formes, par ses couleurs… parfois elle est emportée par le rythme d’une musique… musique qui peut l’emmener encore plus loin…. découvrir une nouvelle ambiance, de nouvelles odeurs… Un peu comme si elle était « happée » par l’expérience qu’elle vit…

    Souvent d’ailleurs, les gens me disent qu’ils ont fait « un beau voyage »…

    Et pourtant bien que cette expérience particulière de la beauté du voyage ait pu les transporter ailleurs, ils n’ont jamais été autant et totalement présents au monde, présent à eux-mêmes… C’est comme une façon d’agrandir leur intériorité, un nouveau développement de soi.

    Ce qui est intéressant ici, ce n’est bien évidemment pas la beauté du voyage, chacun est libre par rapport à cela, mais ce que la beauté nous fait…

    Lorsque j’utilise des techniques de visualisation lors d’une séance d’hypnose, la personne qui créée son changement, qui imagine un nouveau comportement, qui visualise une nouvelle façon d’être au monde devient en quelque sorte, le « créateur » ou « l’artiste » qui créé son changement.

    Et ce n’est que lorsque le résultat de sa création le satisfait (comme le serait un peintre devant sa toile) que l’émotion apparaît et que le changement peut avoir lieu.

    Pour illustrer ce voyage que nous traversons tous quotidiennement à travers la beauté qui transforme, je vous propose de visualiser le diaporama ci-dessous… Vous n’avez rien besoin de faire, juste vous laisser guider, par les photos, les mots, les ambiances, la musique…

    Je vous souhaite un agréable voyage !

    Répondre →

Répondre

Annuler la réponse